« Le monde agricole est-il le levier d’avenir de la ville durable ? » – 4 février 2009

La ville durable | Les territoires
Les conférences « 5 à 7 », Vidéos et podcasts
07 Fév 2009

Conférence-débat avec Jean Viard.
Conçue et animée par Ariella Masboungi, avec la contribution de François Delarue.

Durée 2h00 – enregistrement sonore

Mobilité, réchauffement climatique, augmentation de la population, crise énergétique… et mondialisation humaine, symbolique, écologique et économique », face à tous ces défis Jean Viard affirme que l’agriculture peut devenir un acteur « hypermoderne » du développement durable et de l’avenir du monde urbain. Il leur propose un pacte : « vous pouvez être une réponse à nos préoccupations, celles de la société en son entier ». Une opportunité historique se présente en croisant les enjeux du développement durable, la raréfaction des terres agricoles, la montée du coût de ces produits, il est plus opportun que jamais d’arrêter de voir dans l’agriculture une variable d’ajustement de la ville, de considérer comme le défend le paysagiste Michel Corajoud, la campagne comme monument de la ville, de sanctuariser ce qui est intrinsèque au paysage européen, les paysages agraires qui en font l’identité, et fondent le rapport à l’incommensurable cher à Bernard Lassus.
Au-delà de ces vues bucoliques, Jean Viard défend l’approche économique d’une agriculture urbaine et périurbaine ainsi que son potentiel de vertus de cohésion sociale. Et ce n’est pas un rêve passéiste car il fait appel à la science, au progrès et à l’innovation tant au plan des mises en oeuvre concrètes que de l’attitude ouverte de part et d’autre entre deux mondes qui s’opposent à ce jour et dont les destins sont étroitement croisés. L’essai impertinent de Jean Viard trouve un écho inouï dans le monde agricole et il doit à présent toucher celui des aménageurs afin qu’ils vivent aussi une mutation féconde autant qu’urgente dans leur mode de pensée et d’action en faveur d’une coopération indispensable à la ville durable au sens profond du terme mettant  » la nature au coeur du projet des sociétés, car elle est par définition renouvelable, non fossile, vivante et créatrice !

 

Jean Viard est sociologue, directeur de recherche au CNRS.
Il dirige les éditions de l’Aube. Auteur de nombreux ouvrages dont, avec Bertrand Hervieu, Au bonheur des campagnes et L’Archipel paysan,… Et plus récemment Éloge de la  mobilité, puis Lettre aux paysans (et aux autres) sur un monde  durable.

Les 5 à 7

Un cycle de conférences qui analyse les tendances faisant évoluer notre société urbaine.

Voir le site

Les entretiens de l'aménagement

Tous les 3 ans, les acteurs français de la fabrique urbaine se donnent rendez-vous pour échanger sur l’évolution de leurs métiers.

Voir le site